Je ne pleure pas…

Ou comme le temps, De temps en temps, De façons modérées, Voire tempérées, Devant mon écran, Le plus souvent, En solitaire, Par pudeur, Je pleure. Aujourd’hui, ils l’ont rasé, Sur son lit l’ont posé, Laissant apparaître sa fossette, Avant de

Lire la suite…

FacebookTwitterGoogle+PinterestPartager
Posté dans Recel de mots

Non Monsieur Valls, je ne suis pas un sale blanc !

A moins que notre statut de fils d’immigré (européen) nous différencie du sale blanc français qui sectorise et terrorise. Puisque que l’on parle de terroriser, est-ce là la seule réponse des ghettos pour se libérer du joug de l’esclavagiste ? Comment

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Etre ou paraître…

De façon anodine, presque en sourdine, il est apparu, un peu bourru mais vrai, comme je l’attendais… Il était là, face à moi, le grand Ares, Dieu de la guerre et de la destruction. L’un des trois, rien que pour

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Vivons heureux, vivons cachés…

Caché de qui ? De toi qui m’aime ou pas… De moi, qui t’aimes ou pas… Cacher quoi, moi ? Qui suis-je si je me cache de toi ? Etre cash ? En me cachant ? Ou Trash en me crashant ! Qui suis-je selon toi ?

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Le vainqueur des élections professionnelles 2014 est…

Non, je ne vais pas vous parler de la victoire d’Alliance Police Nationale, même si elle me ravie, car en vérité le grand vainqueur de ces élections est l’Administration. On peut lire ici et là que la baisse de participation

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

A cœur ouvert

Il est difficile de parler de son amour pour l’autre, d’autant plus quand l’autre est un homme, plus qu’un homme, un père. Mon amour pour mon père est torturé comme un Munch, puissant comme un combat de coq, un amour

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Le voile intégral et les barbus

J’ai grandi en HLM dans une métropole, jusque-là rien d’exceptionnel pour un fils d’immigré. J’ai grandi avec des amis français, tunisiens, algériens, portugais, marocains, espagnols, sénégalais et autres… Autant dire que mon enfance a été cosmopolite et heureuse, comme quoi…

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Je t’m sans n quand mm

Quand je t’aime avec un seul m J’aime l’impression soudaine Qu’il manque un m à mon amour Mais l’ammour avec deux m Peut sembler lourd ! Pourquoi limiter les m Pour dire je t’aimmmmmmmme Même si c’est lourd Moi je suis

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Le Jeu du je

Si je pense je, j’occulte le toi qui m’aide à être moi. Si je ne pense pas, je ne suis pas. Si je pense à toi, je suis mais pour toi. Si je pense à moi, qui es-tu toi dans

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Ce que je suis…

Un jour ma mère m’a mis au monde, Et mon père m’a aimé  sans façon, Puis j’ai aimé, à ma façon, Et tu es né, Avant la séparation, Post reconstruction, A ma façon, Celle de mes ancêtres maçons, J’ai galéré,

Lire la suite…

Posté dans Recel de mots

Photo du moment

Catégories